L’(in)formation de ce qui (s’é)meut II : être-au-monde et savoir-vivre
Posted by

L’(in)formation de ce qui (s’é)meut II : être-au-monde et savoir-vivre

La pensée et la culture ont longtemps été considérées comme principales prémisses pour définir l’homme en contra-distinction avec l’animal. L’exploitation du nonhumain par l’humain est souvent justifiée par une supposée supériorité intellectuelle, par la capacité à ce que certains appellent la “culture” tandis que les animaux-nonhumains seraient issus de la “nature”. Concernant la notion de […]