About Us

We are HAL [HumAnimaLab or Human-Animal-Laboratory], a research group at the University of Ottawa and our focus is the new geological, environmental, political and cultural age that the world has seemingly entered, according to experts. They have named it the anthropocene, in reference to humans (“anthropos” in greek) who are thought to be responsible for powerful climatic and environmental changes.

While planet earth itself has become a fully fledged actor of our modernity (a hyperobject), and an actor for which summits are held, political parties are created, books are written and photographs and decisions are taken, it seems important to us to question this “anthropos” whose plural dimensions (individual, species, nature, culture, genes, memes) have in fact long been problematized by anthropology. If indeed we are living in a period of important geological, chemical and biological transformations, we are also (and perhaps especially) witnessing a series of sociocultural and technical upheavals which are today shaking our collective representations and which could therefore be prompting new relationships to ecology, to life and to death.

It is precisely the mapping of these relationships that we have chosen to focus on and whose realities we would like to consider, in a pluridisciplinary approach as well as in phase with the strategic research objectives of the University of Ottawa.

How does HAL work?

HAL members choose to focus on different subjects that relate to the anthropocene and tackle them from different angles. Original projects are undertaken by contributors with backgrounds in various fields (including anthropology, environmental science, feminist studies, psychology, philosophy, international development, etc.). Research themes are multidisciplinary, utilize the ethnographic method and can be collaborative. Works are posted to the Humanimalab website where they combine with existing published academic research, news stories, videos and even artistic images to offer a multi-faceted and multi-scaled picture of the anthropocene. Reading groups, films projections and guest speaker appearances are also organized on a weekly basis (see Events page) and aim to encourage learning and discussion among event participants (HAL members, members of the public and invited speakers).

Who is HAL?

HAL members include students (undergraduate, graduate and post-graduate levels) and faculty members at the University of Ottawa, and is headed by Professor David Jaclin.



À propos

Nous sommes HAL [Humanimalab ou Human-Animal-Laboratory], groupe de recherche basé à l’université d’Ottawa et nous nous intéressons à cette nouvelle époque géologique, environnementale, politique et culturelle dans laquelle notre planète entrerait aujourd’hui de plain-pied. Cette époque, les experts l’ont baptisée Anthropocène, en référence à l’humain (anthropos, en grec) dont on dit qu’il serait à l’origine de changements climatiques et environnementaux puissants.

Alors même que la terre est devenue un acteur à part entière de notre modernité (hyperobject), un acteur pour lequel des sommets sont organisés, des partis politiques crées, des livres écrits, des photographies comme des décisions prises, il nous semble important de questionner cet anthropos dont l’Anthropologie n’a pourtant jamais cessé de problématiser les différentes dimensions (individu, espèce, nature, culture, gènes et mèmes). Si donc nous vivons effectivement une période d’importants changements géologiques, chimiques ou encore biologiques, ce sont aussi (et peut-être surtout) des bouleversements socioculturels et techniques qui secouent actuellement nos représentations collectives et qui semblent ainsi décider de nouveaux rapports à l’écologie, à la vie, à la mort.

C’est précisément la cartographie de ces rapports qui nous intéressent et dont nous voudrions qualifier les réalités, et ce, dans une approche pluridisciplinaire, résolument en phase avec les objectifs stratégiques de recherche de l’Université d’Ottawa.

Comment travaillons-nous?

Le HAL rassemble des professeurs et étudiants chercheurs de disciplines académiques variées (dont l’anthropologie, les sciences environnementales, les études féministes, la psychologie, la philosophie et le développement international). Aussi hybride et multidisciplinaire que soit le HAL de par les parcours et intérêts de recherche hétérogènes de ses membres, ceux-ci ont en commun d’être animés autour d’un même pôle: la relation entre humains et non-humains dans le contexte inédit de l’anthropocène. En plus d’encourager la collaboration et la multidisciplinarité dans ses recherches, le HAL se veut être une plateforme multi-média où se retrouvent sur la toile articles scientifiques, dépêches d’actualités, créations audio et vidéo, et productions artistiques, le tout en vue d’explorer l’Anthropocène sous des dimensions à la fois critique et sensible. Le HAL est aussi un lieu d’échanges où les membres se rencontrent hebdomadairement à l’occasion d’événements collectifs, à intensité variable. Chaque semaine s’alternent groupes de lecture et séances de films documentaires (voir la page Events). Le HAL s’engage aussi à faire intervenir des invités conférenciers venus d’institutions externes dans l’espoir de faire émerger des réseaux et de stimuler les dialogues inter-universitaires autour de la question de l’anthropocène.

Qui sommes-nous?

Les membres du HAL sont des étudiant(e)s (niveaux sous-gradués, gradués et post-gradués) et des professeurs à l’Université d’Ottawa. Le groupe est dirigé par le professeur David Jaclin.